L’asthme et les acariens

Les acariens peuvent être à l’origine de l’apparition de l’asthme chez l’enfant mais aussi chez l’adulte. A noter que ce sont des cas d’allergies aux acariens non traitées qui évoluent vers l’asthme. Un enfant qui présente une allergie aux acariens a 5 fois plus de risque de contracter de l’asthme.

Crise d’asthme déclenchée par les acariens

Les personnes qui souffrent d’asthme peuvent avoir une crise en entrant dans une pièce qui présente un taux de présence d’acariens égal à 10 mg par gramme de poussière. Le risque est beaucoup plus élevé si la pièce est confinée, chaude et humide. Avec un taux d’hygrométrie allant au-delà des 75 %, une chambre donne l’occasion aux acariens de se reproduire 5 fois plus ainsi que d’évacuer 5 fois plus de déjections. Il faut savoir que ce sont ces excréments et les protéines produites par la carapace du corps de l’animal qui provoquent l’asthme. C’est la réponse immunitaire de l’organisme humain, face à l’introduction de corps étrangers en son sein, qui provoque ces troubles respiratoires sous forme de rhinite ou encore d’asthme. Les risques d’avoir une crise sont plus élevés pendant l’automne et l’hiver, car pendant ces périodes, les chambres sont plus chauffées et moins aérées.

Prévenir l’asthme

Pour éviter de développer l’asthme par la présence des acariens dans la maison, la première chose à faire est de prendre les mesures nécessaires afin de les éliminer. Parmi les actions de lutte contre ces petits animaux nuisibles, l’on cite le lavage à haute température. Laver les draps, les couettes, les oreillers et les rideaux au moins une fois par semaine à 60 °. Les faire sécher, les repasser avant de les réutiliser. Il faudra également supprimer les nids à acariens. L’on entend par là les endroits susceptibles d’accueillir les femelles qui pondent et les larves. Parmi ces nids à acariens, figurent la moquette, les tapis, les duvets et les oreillers à plume. A la place de la moquette ou des tapis, privilégier le sol en vinyle, en lino, le carrelage ou encore le parquet. Ces derniers présentent l’avantage d’être lavables et n’accumulent donc pas la poussière. Au moins une fois par semaine, le sol doit être lavé. Toutes les deux semaines, il faudra également pulvériser un acaricide dans la pièce.

Traitement contre l’asthme provoqué par les acariens

Nez qui coule, irritation des yeux, nez bouché, manifestations cutanées, rhume répétitif, gêne en entrant dans une pièce poussiéreuse et confinée…autant de signes qui devront attirer l’attention pour aller consulter au plus vite un médecin. En effet, ce sont les cas d’allergies non traités qui évoluent vers l’asthme. Le médecin peut alors prescrire des médicaments anti-asthmatiques, des anti-histaminiques, des anti-allergiques ou des corticoïdes en fonction du degré de l’affection.